Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Des propos contradictoires ?

Pourquoi parler de consolidation du marché obligataire Américain alors même que l'on observe un krach obligataire en Turquie et peut-être bientôt en Italie ?
L'hypothèse initiale est que la fuite en avant budgétaire Américaine ainsi que la hausse de l'inflation doivent mener à terme à une hausse des taux d'intérêts à long terme aux États-Unis, cela en cohérence avec la réduction du bilan de la FED et la hausse des taux courts. Pour autant, la question qui se pose est celle de la dynamique de la FED par rapport aux autres banques centrales. La BCE et la BOJ n'ont pas infléchi leur politique à la différence de la FED, ce qui pousse le $ à la hausse. La réduction des liquidités conduit à une fuite des capitaux des pays émergents vers la zone $, et la guerre commerciale de Trump amplifie très nettement ce phénomène.
Pour ce qui concerne la zone Euro, la politique de la BCE aura été un échec partiel, partiel car l'Euro n'a pas explosé, mais on s'interroge s…

Derniers articles

Italie : poursuite de la hausse de taux longs

La correction s'amplifie

cac40 : état des lieux graphique

Contagion

Bons du trésor US: renversement de tendance ?

Crise Turque : $ et bons d'état US refuge

Trump et la déstabilisation financière globale

Obligations Italie - Allemagne : divergence en graphique

Facteurs d'instabilité et marchés

Immobilier européen : de l'emballement au krach